Menu mobile
RSS

Tribune conjointe de défense de la loi de 1881 publiée par Basile Ader, Christophe Bigot et Richard Malka

vendredi 05 juillet 2019
Droit de la presse

Dans un tribune conjointe publiée dans le Monde du 3 juillet 2019, Basile Ader, Christophe Bigot et Richard Malka ont réagi à la réfléxion annoncée par la Garde des Sceaux, visant à retirer l'injure et la diffamation de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse.

Selon eux :

L’histoire de notre démocratie républicaine doit justement beaucoup à la loi de 1881, laquelle l’accompagne presque depuis le début. Elles sont sœurs jumelles, à la vérité quasi indissociables. Abolir de fait celle-ci, comme le propose notre ministre de la justice, serait donc non seulement une grave régression démocratique, mais surtout un signe désastreux, en ce millénaire naissant.

Lire la tribune sur le site du Monde

« Retour