Menu mobile
RSS

Intervention sur France-Info au sujet du projet gouvernemental visant à renforcer la répression des propos racistes

vendredi 17 avril 2015
Droit de la presse

Le gouvernement a fait connaître le 17 avril son plan de lutte contre le racisme qui comporte un volet visant à transférer les infractions figurant actuellement dans la loi sur la presse, vers le Code pénal.

Ce "détricotage" de la loi sur la press n'apparaît ni opportun, ni nécessaire, alors que ces infractions font déjà l'iobjet d'une prescription portée à un an au lieu des trois mois habituels depuis 2004, et sont punies de peines de prison déjà significatives allant jusqu'à un an.

Ce projet qui participe plus d'un affichage politique n'a finalement pour seul but que de limiter les droits de la défense et semble une réponse bien inadéquate au problème, bien réel, de la montée du racisme.

Christophe Bigot était interviewé sur ce point le 17 avril 2015, à l'antenne de France-Info

« Retour